Un autre avion de Boeing mis en cause, pour des problèmes de sécurité

Boeing : suite et non fin de la série noire…

Boeing : suite et non fin de la série noire…

Décidément, la série noire pour Boeing n’est pas prête de s’arrêter, surtout après qu’un nouvel avion a été, pointé du doigt pour des problèmes de sécurité.


La question a été soulevée par des employés d’une usine Boeing de Caroline du Sud. Ces derniers soulignent que la sécurité des Boeing 787 Dreamliner ne serait pas assurée en raison de problèmes rencontrés lors de sa production.

Avant de dévoiler ces informations au grand public, le New York Times a fait un travail d’investigation qui a touché les mails internes, les documents d’entreprise et les archives fédérales. Ceci outre les déclarations d’une dizaine d’employés, actuels ou passés par Boeing, pour confirmer ou infirmer ces accusations.

Le constructeur aéronautique américain est accusé par plusieurs de ses employés d’avoir caché des problèmes rencontrés lors de la production du 787 Dreamliner. Les personnes interrogées dénoncent les cadences infernales imposées dans l’usine de North Charleston, où sont produits les 787 Dreamliner:14 de ces appareils sortent chaque mois des ateliers depuis le début de l’année.

Ceux qui faisaient part de leurs doutes quant à la fiabilité de l’avion auraient été tout simplement renvoyés ou sanctionnés par Boeing. Certains ont décidé de poursuivre l’entreprise en justice suite à des menaces de représailles. A en croire le New York Times, des composants défectueux auraient été installés dans certains appareils. Des débris de métal, compromettant la sécurité, auraient été laissés à bord, notamment près des câblages ou des systèmes électriques.

Boeing est sur la sellette depuis le crash de deux de ses 737 Max en quelques mois.

Boeing a, bien-sûr, réfuté toutes les accusations et a invité les journalistes à visiter son usine. Invitation déclinée par le journal.