Beyrouth derniers chiffres : 300.000 sinistrés et plus d’une centaine de morts

Beyrouth derniers chiffres : 300.000 sinistrés et plus d’une centaine de morts

Beyrouth derniers chiffres : 300.000 sinistrés et plus d’une centaine de morts
Les deux explosions d’hier ont véritablement mis le peuple libanais sous le choc. 

Les derniers chiffres parlent d’au moins une centaine de morts et milliers de blessés. Les premiers rapports de l’enquête font effet d’un stockage de pas moins de 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium au Port de Beyrouth depuis maintenant 6 ans. Comment cette substance dangereuse a pu être stockée de la sorte ?


Les témoignages sur place sont bouleversants. Les libanais ont malheureusement été habitués aux déflagrations et bombes ces trente dernières années, mais jamais d’une telle puissance. Les propos recueillis sur place sont « glaçants », puisque certains (en parlant de la deuxième explosion) pensaient tout simplement à une bombe atomique.


Le gouverneur de Beyrouth, Marwa Abboud a indiqué que les dégâts sont d’ores et déjà chiffrés entre trois et cinq milliards de dollars. Quand on sait la crise financière qui touche le pays actuellement on peut dire que la reconstruction va être difficile. 


Ajouté aux milliers de blessés, c’est près de 300.000 libanais qui se trouvent sans logement du jour au lendemain. 
Une vraie catastrophe dont n’avaient pas besoin nos amis et frères libanais.