Ben & Jerry's ne pourra pas interdire la vente de ses produits dans les colonies israéliennes

Ben & Jerry's ne pourra pas interdire la vente de ses produits dans les colonies israéliennes

Ben & Jerry's ne pourra pas interdire la vente de ses produits dans les colonies israéliennes
La demande du groupe américain Ben & Jerry's, qui avait pris la décision de porter plainte contre sa maison mère Unilever pour bloquer une opération ouvrant la voie à la reprise officielle de la vente de ses glaces dans les colonies israéliennes en territoires palestiniens a été rejetée.

La société n'a «pas réussi à démontrer» que la transaction lui causerait «un préjudice irréparable», selon la décision d'un juge new-yorkais  Elle avait décidé en juillet 2021 de cesser de distribuer ses produits glacés dans les zones en question, estimant que ce n'était pas «compatible» avec ses «valeurs», mais le détenteur de la licence de la marque en Israël, Avi Zinger, avait contrevenu à ces directives en continuant de distribuer dans les colonies les glaces Ben & Jerry's produites par son usine en banlieue de Tel-Aviv. Et Unilever a annoncé fin juin avoir cédé ses «intérêts commerciaux en Israël» à Avi Zinger, ouvrant ainsi la voie à la reprise officielle des ventes de la marque dans ces zones.