La citoyenneté d'honneur de Paris retirée à Aung San Suu Kii

Aung San Suu Kii, dépouillée de la citoyenneté d'honneur de Paris

Aung San Suu Kii, dépouillée de la citoyenneté d'honneur de Paris

Après avoir vu la menace de se voir retirer le Prix Nobel, s’éloigner, voilà que l’épisode de la minorité Rohingya poursuit Aung San Suu Kyi.


La Maire de Paris, Anne Hidalgo a décidé de retirer à Aung San Suu Kii la citoyenneté d'honneur de la ville, en raison du silence de la dirigeante birmane sur les violences infligées aux Rohingyas.

Un geste sans précédent motivé par le silence de la dirigeante birmane sur les violences infligées à la minorité Rohingya, a expliqué, vendredi 30 novembre 2018, une porte-parole de la Mairie.

Cette mesure sera formalisée lors du prochain Conseil de Paris, qui débutera le 10 décembre, a-t-on précisé.

Il s'agit d'un geste symbolique fort, sans précédent dans l'histoire de la Citoyenneté d'Honneur de la Ville de Paris, a souligné Patrick Klugman, adjoint à la Mairie en charge des relations internationales, en déplorant l'intolérable et incompréhensible silence de la dirigeante birmane.