Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune gracie près de 10 mille détenus

Algérie : grâce présidentielle pour près de 10 mille détenus

Algérie : grâce présidentielle pour près de 10 mille détenus
Dans une décision qualifiée de première dans les annales judiciaires et de première du genre dans l’histoire du pays, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a décidé d’accorder la grâce, en 2 temps, mardi et aujourd’hui, jeudi 6 février 2020, à près de 10 mille détenus, dans les prisons algériennes.

Le 1er décret signé le 1er février par Tebboune, accorde la grâce à près de 3.500 personnes condamnées.

Ce jeudi 6 février 2020, Abdelmadjid Tebboune, a décrété une seconde grâce présidentielle en faveur de 6294 condamnés. Cette grâce touchera les personnes condamnées définitivement et qui leur reste des peines à purger équivalentes à 18 mois au moins, précise le communiqué de la Présidence algérienne.

Le total de détenus graciés s'élève à 9765. Selon la télévisons nationale ENTV, cette grâce ne touchera pas les personnes condamnées pour des crimes de terrorisme, trahison, espionnage, empoisonnement, crimes, ainsi que les dépassements ou viol sur mineurs, outrage à la pudeur et trafic de drogue.

Sont également exclus, ceux qui sont condamnés pour dilapidation avec préméditation des fonds, blanchiment ou détournement d’argent, ainsi que ceux impliqués dans les affaires liées aux procédures de change et mouvement des capitaux.