Le tribunal militaire algérien condamne à mort 3 officiers supérieurs

Algérie : 3 hauts officiers condamnés à mort

Algérie : 3 hauts officiers condamnés à mort
La peine de mort n’a pas été appliquée en Algérie depuis 1993. Cependant, une information vient de tomber ce mardi 11 juin 2019. En effet, le tribunal militaire algérien a condamné à mort trois hauts officiers, dont un général relevant des Renseignements extérieurs.

Selon le quotidien Ennahar TV, il s’agit du général M. B. adjoint du chef des renseignements extérieurs, de l’époque de la direction (DRS) du général Mohamed Mediene, dit Toufik. Il est condamné à la peine capitale pour complot contre l’État, divulgation de secrets d’État à des pays étrangers.

Le tribunal a, également, condamné à mort un colonel, ex conseiller du chef des Renseignements à l’étranger. Répondant aux initiales M. D, a été condamné à mort pour espionnage et haute trahison.

Le troisième haut officier condamné à mort dans la même affaire est le capitaine H. A., qui dirigeait un département en charge de l’information et de l’écoute. Cet officier de l’ex-DRS a écopé de la peine de mort pour les mêmes chefs d’accusation que le colonel M. D., à savoir espionnage et haute trahison.