Ouverture du premier procès pour corruption d’anciens dirigeants algériens

Algérie: 1er procès public pour corruption d'ex-dirigeants

Algérie: 1er procès public pour corruption d'ex-dirigeants
Une première ! Le procès pour corruption de plusieurs dirigeants politiques et de grands patrons du secteur automobile algériens, s'est rouvert publiquement, mercredi 4 décembre 2019, à Alger, en l'absence des avocats qui ont décidé de le boycotter.

Parmi les accusés, figurent les deux anciens Premiers ministres, plusieurs ex-ministres de l'Industrie et des Transports, plusieurs grands patrons bien connus des Algériens, également, dont Ali Haddad, l'ancien président du Forum des chefs d'entreprises (FCE) et surtout plusieurs patrons de la filière automobile algérienne.