L’Afrique de l'Est menacée par une invasion de criquets pèlerins

Afrique de l’Est : En plus du coronavirus, la menace des criquets pèlerins

Afrique de l’Est : En plus du coronavirus, la menace des criquets pèlerins
Il n’y a pas que le Coronavirus qui menace l’Afrique: des milliards de criquets envahissent l’est du continent et ravageant au passage les champs et les cultures menaçant plusieurs pays, d’une crise sanitaire et alimentaire. Il s’agit de la pire invasion de criquets pèlerins que l’Afrique connait au cours des 25 dernières années.
En Éthiopie, les insectes ont envahi et ravagé au moins 200.000 hectares de terres agricoles, plaçant un million de personnes dans un état de famine, nécessitant une aide alimentaire d’urgence. C’est toute la région de la Corne de l’Afrique qui est désormais sous la menace de cette invasion avec au total 25,5 millions de personnes qui se retrouvent déjà dans une grave insécurité alimentaire.
Le criquet pèlerin est l’insecte le plus ravageur du monde, selon les experts de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture(FAO). D’ailleurs, l’organisation onusienne a appelé à mobiliser 139 millions d’Euros, pour soutenir l’Afrique de l’Est à faire face au fléau et endiguer les risques de famine.
 Par ailleurs l'Ethiopie, comme la majorité des pays d’Afrique, a décrété l’état d’urgence sanitaire à cause de la pandémie de coronavirus. Ceci risque d'aggraver la crise alimentaire qui menace le pays. Car, l’acheminement des aides et des denrées alimentaires ou des pesticides se trouvera empêchées, à cause de la fermeture des frontières et du ralentissement, voire de l'arrêt ferme, du trafic aérien. 
L’invasion s’étend dangereusement sur l’Est du continent, causant d'immenses ravages en Éthiopie, en Somalie, au Kenya, à Djibouti, en Érythrée, en Tanzanie, au Soudan, au Soudan du Sud et en Ouganda.