Affaire Pegasus : Le Maroc porte plainte contre Forbidden Stories et Amnesty international

Affaire Pegasus : Le Maroc porte plainte contre Forbidden Stories et Amnesty international

Affaire Pegasus : Le Maroc porte plainte contre Forbidden Stories et Amnesty international
Le Maroc a décidé de porter plainte, jeudi 22 juillet, contre Amnesty et Forbidden Stories pour diffamation, devant le tribunal correctionnel de Paris.

Accusé d'avoir eu recours au logiciel d'espionnage Pegasus, le Royaume marocain dénonce des « allégations mensongères » et s'était défendu en démentant avoir acquis des « logiciels informatiques pour infiltrer des appareils de communication ».

Bien que le procès ne devrait pas avoir lieu avant environ deux ans, une première audience procédurale est prévue le 8 octobre devant la chambre spécialisée en droit de la presse.