La Californie s'excuse aux Américains d'origine japonaise

75 ans plus tard, la Californie s'excuse d'avoir maltraité les Américains d'origine japonaise

75 ans plus tard, la Californie s'excuse d'avoir maltraité les Américains d'origine japonaise
Le 19 février 1942, le président Franklin Delano Roosevelt a ordonné d'évacuer vers des zones militaires désignées toute personne considérée comme une menace pour la sécurité des États-Unis.

Pendant environ quatre ans, plus de 100 000 personnes d'origine japonaise, pour la plupart des citoyens américains, ont été expulsées de force de leur domicile et incarcérées dans des camps de concentration à travers le pays pendant la Seconde Guerre mondiale.

Près de 80 ans plus tard, la Californie présentera officiellement ses excuses aux Américains d'origine japonaise pour son rôle dans la plus grande réinstallation forcée de l'histoire des États-Unis.

L'assemblée de l'État de Californie devrait approuver une résolution plus tard cette semaine s'excusant de soutenir ‘’l'exclusion injuste, le renvoi et l'incarcération des Américains d'origine japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale, et pour son échec à soutenir et défendre les droits civils et les libertés civiles des Américains d'origine japonaise au cours de cette période.’’

‘’Compte tenu des récents événements nationaux, il est d'autant plus important de tirer les leçons des erreurs du passé et de garantir qu'une telle atteinte à la liberté ne se reproduira plus jamais dans aucune communauté des États-Unis’’, indique la résolution.