YouTube serre l’étau contre les contenus extrémistes

YouTube serre l’étau contre les contenus extrémistes

YouTube serre l’étau contre les contenus extrémistes

Susan Wojcicki, la directrice générale de YouTube a annoncé hier, lundi 4 décembre 2017 l’intention de YouTube de renforcer l'an prochain l'équipe chargée de surveiller ses contenus, la filiale d'Alphabet étant accusée de laxisme face à la diffusion de vidéos ou de commentaires jugés extrémistes, violents ou offensants.


YouTube a développé un logiciel automatisé pour identifier les vidéos liées à des groupes extrémistes et elle entend procéder de même avec les contenus accusés de propager des discours de haine ou inappropriés pour les enfants.

Les "youtubers" dont les vidéos sont identifiées par le logiciel automatisé peuvent être privés de revenus publicitaires.

Certains producteurs de contenus ont toutefois mis en garde contre la fiabilité de ce logiciel, qui commettrait régulièrement des erreurs.

En renforçant l'équipe chargée de l'évaluation des contenus, YouTube disposera de davantage de données, ce qui lui permettra d'améliorer son logiciel d'apprentissage automatique.