Un adolescent de 17 ans a créé une IA pour détecter les deepfakes

Un adolescent de 17 ans a créé une IA pour détecter les deepfakes

Un adolescent de 17 ans a créé une IA pour détecter les deepfakes
Greg Tarr un lycéen irlandais de 17 ans vient de remporter le concours « BT Young Scientist & Technology », une compétition destinée aux étudiants du pays qui a pour but d’encourager l’intérêt pour les sciences et les innovations technologiques, grâce à une intelligence artificielle détectant les deepfakes.

Le deepfake, ou hypertrucage, est une technique de synthèse d'images basée sur l'intelligence artificielle qui sert à superposer des fichiers audio et vidéo existants sur d'autres vidéos.

Greg Tarr a lors de sa présentation mis en lumière les dangers des deepfakes et souligné l’impact social préjudiciable de ces créations qui peuvent par exemple influencer le cours d’une élection, ou salir la réputation d’une personne, ce qui l’a motivé à mettre au point cette IA.

Bien que plusieurs chercheurs aient tenté de créer des outils de détection fiables pour remédier à ce fléau, Greg Tarr a analysé plusieurs d’entre eux et a jugé ces outils « efficaces, mais bien trop complexes ».

Le jeune irlandais décide donc du haut de ses 17 ans de créer sa propre intelligence artificielle basée sur des techniques d’apprentissage automatique.

Selon lui, sa création est plus précise et plus rapide que la majorité des systèmes, il revendique même un taux de réussite de 94,3 % sur une deepfake d’un discours de la reine Élisabeth II, des résultats qui ont convaincu le jury du concours.