MegaCortex, un nouveau virus très dangereux…

Mise en garde de l’ANSI: MegaCortex, le nouveau ransomware dont il faut se méfier

Mise en garde de l’ANSI: MegaCortex, le nouveau ransomware dont il faut se méfier
L’Agence nationale de sécurité informatique, ANSI, met en garde, aujourd’hui, mercredi 14 novembre 2019, les utilisateurs des réseaux informatiques et de l’Internet, contre un nouveau type de ransomware (virus virulent).

Le virus ou application appelé ‘’Megacortex’’, est en train de gagner de l'espace et  de prendre de l’ampleur. Le ransomware ou rançongiciel n'est pas nouveau dans la catégorie des malwares. Les experts en sécurité ont découvert ce nouveau type de ‘’ransomware’’,  en mai dernier. Il cible les entreprises et sa spécialité est de crypter les données.
Non content de crypter les données de l'utilisateur, il menace de les mettre en ligne si on ne paie pas le pirate. Un danger de taille pour les entreprises et les administrations.

Tant qu'on ne paie pas, les fichiers restent inaccessibles, et comme l'expliquent ces experts, le virus modifie les extensions de chaque fichier qui deviennent du même coup illisibles. Sauf qu'aujourd'hui, les pirates ont décidé d'aller plus loin puisqu'ils parviennent à changer le mot de passe d'accès à Windows.

L’ANSI recommande de mettre à jour l’application ‘’Adobe Flash Player’’, et de n’utiliser que la dernière version. L’agence souligne la nécessité de vérifier tout message électronique, pièce-jointe ou information véhiculée par les réseaux sociaux, Facebook, Twitter et Instagram.

L’ANSI recommande de suivre les mesures suivantes :

Sauvegarder régulièrement vos données sensibles sur des disques durs externes.

Mettre à jour votre système d’exploitation Windows, vos navigateurs Web et aussi votre solution anti-malware.

Mettre à jour le logiciel Adobe Flash Player avec la dernière version.

Créer périodiquement des points de restauration pour récupérer les fichiers système en cas d’infection.

Vérifier l’authenticité des expéditeurs avant la lecture de chaque message reçu par e-mail ou affiché sur votre mûr de Facebook / Twitter / Instagram et en cas de doute n’y répondez pas, ne cliquez pas sur les liens hypertextes ou les images qu’il contient et supprimer le immédiatement.

Ne pas enregistrer vos logins, mots de passe et vos identifiants bancaires dans les navigateurs web.

Installer les extensions ‘’Netcraft’’ et ‘’adblockplus’’ dans votre navigateur web pour vous renseigner sur la fiabilité des sites web visités et bloquer les annonces publicitaires douteuses.

Pour se connecter à internet, éviter d’utiliser un compte ''Administrateur'' et choisir un autre avec des privilèges limités.

Définir des mots de passe robustes pour tous les comptes utilisateurs accessibles  à votre système.

Télécharger vos applications seulement à partir des sources officielles.