L'IA médicale de Google détecte le cancer du poumon

L’IA de Google dépiste le cancer du poumon

L’IA de Google dépiste le cancer du poumon
Le cancer du poumon tue chaque année près de 2 millions de personnes dans le monde, dont 160 000 aux États-Unis (2018).

Comme pour tous les types de cancer, la meilleure chance de succès du traitement dépend du dépistage précoce des personnes à haut risque, telles que les fumeurs. Ces dépistages ne sont pas parfaits, et la différence subtile entre une tumeur maligne et une anomalie bénigne peut être difficile à distinguer par un scanner.

Google s'est associé à des chercheurs en médecine pour créer son intelligence artificielle afin de détecter le cancer du poumon en tomodensitométrie. Ses résultats sont aussi bons ou meilleurs que ceux de radiologistes qualifiés, avec un peu plus de 94% de précision.

Le logiciel, développé par les ingénieurs de Google, se base sur l'intelligence artificielle. Il serait capable de détecter des cas de cancer en suivant scrupuleusement les étapes habituellement réalisées par les radiologues. L'entreprise américaine affirme même pouvoir arriver à des résultats plus précis que les professionnels du secteur.

Les travaux effectués par les chercheurs ont été publiés dans la revue Nature Medicine. En 2018, 160 000 Américains sont morts du cancer du poumon, soit le cancer le plus meurtrier dans le pays. La machine learning et la data sont de plus en plus utilisés pour détecter des formes de maladies, notamment le cancer de la peau ou du sein.