Tout sur le sommeil de votre bébé

Tout sur le sommeil de votre bébé

Un bébé dort beaucoup au cours des premiers mois de sa vie. Puis le sommeil est de plus en plus court alors que les moments où il reste éveillé sont de plus en plus longs.

Le sommeil de votre nourrisson a une fonction importante. Un bébé de 3 mois peut dormir jusqu'à 20h par jour. Ces longues heures de sommeil, indispensables à son développement physique, se divisent généralement en 2 phases :

- Un cycle de sommeil agité : Pendant cette phase, le nouveau-né dort profondément, il continue, cependant, de bouger. Il peut avoir des mimiques du visage, sourire, cligner des paupières et agiter les mains.

En effet, ‘’comme chez le fœtus, ce sommeil tient une place très importante puisqu'il représente un peu plus de la moitié du temps de sommeil total’’, précise le Dr Lecendreux, pédopsychiatre. D’une durée de 15 à 25 minutes, le sommeil agité servirait à la mise en place et au développement des circuits neuronaux, et donc à la maturation du cerveau.

- Un cycle de sommeil calme qui permet la régénération et récupération de la fatigue physique. ‘’C'est à ce moment que sont sécrétées de nombreuses hormones, dont celle de la croissance, qui favorise la réparation des tissus et des cellules’’, selon le même expert. A partir de 2-3 mois, ce sommeil qui continue d’évoluer pourra être identifié plus systématiquement en sommeil lent léger et sommeil lent profond. Cette phase de sommeil devient ensuite le sommeil lent profond de l’adulte qui correspond au sommeil du rêve.

Durant les premières semaines, votre tout petit n'est pas encore réglé sur le rythme de sa vie intra-utérine. Avant trois mois, c’est donc surtout le lien entre sommeil et faim qui rythme ses journées. Votre nourrisson se réveille lorsqu'il a faim et ce réveil est souvent loin d’être calme. Pleurs et cris stridents sont au rendez-vous ? Rassurez-vous, c’est normal.

Dr Catherine Dolto, hapno-psychothérapeute, à Paris précise que ‘’chaque bébé a ses raisons de pleurer la nuit. Un bébé peut avoir trop chaud, dormir sur un matelas trop dur, ou encore avoir des reflux discrets mais très gênants. Et puis, il peut aussi avoir faim, surtout lorsqu’il est élevé au sein. Enfin, il peut être angoissé. L’essentiel est de lui parler de tout ce qui peut l’inquiéter. Certains bébés peuvent avoir des syndromes d’anniversaire : jusqu’à 9 mois, un enfant peut revivre des moments qui ont été difficiles au cours de la grossesse. Pour moi, c’est l’observation du bébé et de son comportement, et la réflexion des parents sur leur propre état d’insécurité et de fatigue, auquel l’enfant peut réagir, qui permettent de remédier à ces réveils.‘’

Si le sommeil de votre bébé est perturbé, usez les astuces de grand-mère. Bien coucher bébé est tout un art : parlez à votre bébé d’une voix douce, donnez-lui un bain, faites un tour en poussette, n’oubliez pas la température ambiante il sombrera dans les bras de Morphée! !