En photos : Qui était la sultane Kösem ?

En photos : Qui était la sultane Kösem ?

La fameuse Sultane Kösem fut l’une des femmes les plus puissantes de l’histoire ottomane. Figure emblématique de cet empire, elle exerça une forte influence sur la politique pendant un demi-siècle, d'abord comme épouse du Sultan, puis en tant que mère des sultans. Mais comment a-t-elle accédé au pouvoir ?

Née en 1590 dans l’île de Tynos en Grèce, Kösem s’appelait Anastasia. Fille d’un prêtre elle fut envoyée à l’âge de quinze ans à Istanbul par le gouverneur de la Bosnie.

Grâce à son intelligence et sa beauté légendaire, Kösem réussit à charmer le sultan Ahmed 1er et à devenir rapidement sa favorite.

Convertie à l’Islam elle se marie avec le Sultan qui, ensorcelé, finit par lui déléguer une partie du pouvoir.

Selon la légende, Kösem s’est consacrée à aider les pauvres et les nécessiteux gagnant ainsi leurs cœurs et leur sympathie.

Kösem donna naissance aux sultans Murad IV et Ibrahim 1er. En 1617, après la mort de son époux le sultan Ahmed 1er, elle se retrouve veuve, à seulement 28 ans.

Possédée par l’amour du pouvoir, Kösem n’épargna aucun effort pour conserver son règne même quand elle fut écartée de la cour. Elle renforça son influence en devenant grâce à ses intrigues une femme de pouvoir aussi puissante qu’un sultan.

A l’avènement du règne de son fils Murad IV qui accède à l’âge de onze ans au trône en 1623, Kösem fut nommée sultane Validé (ou reine mère, titre porté par la mère du sultan en exercice dans l’empire ottoman) et Régente de l’Empire.

Entre 1623 et 1632, Kösem fut l'une des rares femmes de l'Histoire à diriger officiellement et seule un Empire musulman. Elle assistait même aux réunions du Divan.

En 1640, lorsque Ibrahim succède à son frère Murad IV, il se révéla mentalement trop instable pour régner. Cela permit à Kösem de poursuivre son règne. Ibrahim fut alors déposé en 1648 et Kösem présenta à la cour son petit-fils de sept ans, Mehmed IV, et se proclama régente pour la seconde fois. Elle règnera encore une fois entre 1648 et 1651.

C’est la mère de Mehmed IV, Turhan Hatice, qui va œuvrer à se venger de Kösem. Lorsque Turhan apprend que cette dernière planifiait le remplacement de Mehmed IV par un autre de ses petit-fils, elle commanda alors l'assassinat de Kösem

Kösem demeure encore aujourd’hui un modèle d’inspiration pour les romans, les opéras et les pièces de théâtre. Elle est considérée comme l’une des femmes les plus puissantes de l’Empire Ottoman.