Attention: Du bon usage des médicaments, quand il fait chaud…

Attention: Du bon usage des médicaments, quand il fait chaud…
  • Samedi, 21 Juillet 2018 - 12:37
  • Santé
  • agences

En principe, quand il fait chaud, tout devient sensible, particulièrement, la nourriture et de manière générale, la santé.

Jeunes ou adultes, c’est égal, quand il s’agit de prendre soin de soi et surtout quand on est sujet aux petits bobos de l’été, mais aussi aux intoxications et autres maux passagers. A ce niveau, il est important d’attirer l’attention quant à la prise de médicaments, sans en référer à son médecin. L’automédication est à bannir.

Pour ceux qui sont atteints de maladies chroniques et suivent un traitement médicamenteux, la vigilance doit être de rigueur. Il faut se renseigner, auprès d’un praticien sur les effets, en période de grande chaleur : Certains médicaments peuvent, en effet, déshydrater ou amplifier le ressenti de la chaleur.

Il faut, également, penser à la bonne conservation et suivre les indications de la notice. Ne jamais exposer les médicaments au soleil, est la règle générale à suivre. Parmi les médicaments qui peuvent provoquer des troubles de l’hydratation, il y a les diurétiques. Ces médicaments augmentent la sécrétion rénale de sodium, ce qui accroit le volume des urines. Certains médicaments peuvent altérer la fonction rénale. C’est le cas des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’aspirine ou l’ibuprophène, mais également de certains antibiotiques (notamment les sulfamides), d’antiviraux (notamment l’indinavir) et de certains antidiabétiques.

Pour les diabétiques, le conseil à suivre est d’éviter d’exposer au soleil, les lecteurs de glycémie qui peuvent altérer les résultats qui s’affichent.

Pour celles et ceux qui suivent des traitements sur la peau comme les solutions contre l'acné, des antiseptiques locaux ou des antimycosiques (antifongiques), il faut faire attention aux effets du soleil.