Animes et mangas : pourquoi nous les aimons ?

Animes et mangas : pourquoi nous les aimons ?

« Pourquoi vous regardez les animes et/où lisez les mangas ? » Est la réflexion dont les adeptes de ces œuvres en ont marre d’entendre. Si les mots vous trahissent et que vous ne trouvez aucun argument « logique » pour justifier vos goûts, même si rien ne vous oblige à le faire, nous vous proposons quelques uns.

1-Ils s’adressent à un public plus large.

Il y a quatre styles : le « Shonen » destiné aux adolescents. Il repose sur des valeurs essentiellement masculines. Le « Shojo » est pour les jeunes filles. Il traite les histoires relatives aux premiers amours, romance… Le « Seinen » s’adresse à un public plus âgé en déclinant tous les genres.

2-L’histoire est plus approfondie.

Les séries peuvent atteindre quinze tomes, voire plus… Les personnages y gagnent en profondeur et en ambiguïté. A l’image du « yin » et du « yang », ils ont des failles, des secrets. Ils peuvent être lâches, menteurs comme courageux et fidèles… tout dépend de la situation dans lesquelles ils retrouvent.

3- Les « acteurs » sont plus convaincants.

Dans ces œuvres, l’auteur crée lui-même les personnages. Il n’a pas besoin de passer un casting où de faire appel à des acteurs professionnels pour leur donner vie.

4-Faire beau n’est pas toujours leurs priorités.

Chaque œuvre raconte le réel de tous les jours, les peurs irrationnelles, les désirs sexuels mal canalisées d’une société du non-dit…

5-« Un attrape-cœur »

Ils ont la faculté de faire naître une infinie émotion.

6-Tous les sujets sont permis.

Ils touchent à toutes les préoccupations du moment.

7-La petite cerise sur le gâteau :

Certains animes font référence à la Tunisie (à ses villes, à sa cuisine...) comme : « The High School of the Dead » où encore à l’épisode 52 de « Monster ».

Pour conclure : nombreux sont ceux qui ont succombé aux charmes des mangas et des animes. Ces œuvres qui combinent le dessin à la littérature avec une touche de romance, d’humour ou d’horreur…

Les adeptes de ce style d’art ne se limitent plus au Japon, pays d’origine. Ils sont partout ! Ils sont de tout âge. Ni le milieu social, ni la culture et encore moins la religion peuvent et issus de milieu social différents

En Tunisie, nous avons aussi notre communauté de fans. Elle compte plus de 35 milles membres. Le groupe de Facebook "التوانسة الي يحبوا الانمي", regroupe le maximum des membres.