A consommer avec précaution : l’Aloe vera, potentiellement cancérigène

A consommer avec précaution : l’Aloe vera, potentiellement cancérigène
  • Lundi, 6 Aout 2018 - 10:55
  • Santé
  • Nessma

Hydratante, apaisante et antioxydante, l’aloe vera connaît depuis plusieurs années des succès dans le monde de la cosmétique.

En revanche, selon une étude publiée par la Direction générale de la Santé et la répression des fraudes (DGCCRF) en France, l’aloe vera pourrait avoir des effets indésirables sur la santé.

Fortement laxatives et potentiellement cancérigènes, les feuilles fraîches d’aloe vera doivent être consommées avec précaution.

Ses feuilles dodues recèlent un gel de plus en plus prisé en cuisine. Des recettes fleurissent un peu partout sur le net, notamment des jus aux vertus supposées ‘’détoxifiantes’’. Sauf que ces feuilles auraient des effets indésirables.

En effet, d'après la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), la partie extérieure des feuilles sécrète un liquide de couleur jaune, du latex, à l'effet laxatif ‘’très puissant’’. En outre, les dérivés hydroxyanthracéniques sont à l'origine de cet effet laxatif étaient ‘’susceptibles d'endommager l'ADN et d'être cancérigènes’’.

L’organisme déconseille aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu'aux personnes fragiles de consommer les feuilles fraîches d'aloe vera.

En attendant, nul besoin de bannir l'aloe vera de vos cuisines. Veillez simplement à bien éliminer le liquide jaune de la feuille et à déguster le gel transparent. Rien que lui.