Environnement : La Tunisie participe à la campagne ''Clean Up The Med''

Environnement : La Tunisie participe à la campagne ''Clean Up The Med''
L’Institut National des Sciences et Technologies de la Mer (INSTM) a annoncé sa participation à la campagne “Clean Up The Med”, “l’une des plus grandes initiatives de science citoyenne environnementale en Méditerranée ” qui se déroulera du 12 au 14 mai courant. Dans ce contexte, l ‘INSTM mènera des campagnes de sensibilisation en collaboration avec plusieurs associations locales à Ghar El Melh.

Lancée par l’ONG italienne Legambiente depuis 1993, cette initiative vise à protéger les plages méditerranéennes contre la pollution des déchets plastiques et sensibiliser les communautés locales aux effets négatifs causés par les activités humaines, en particulier la mauvaise gestion de ces déchets, indique un communiqué publié sur le site de l’INSTM.

Cette campagne est promue cette année par le projet européen Plastic Busters CAP, financé par le programme Eni CBC Med.

Il est doté d’un budget de 1,1 million d’euros, impliquant 7 pays dont la Tunisie, l’Italie, la Grèce, l’Espagne, l’Egypte, le Liban et la Jordanie.

Son objectif est d’améliorer et transférer les connaissances, l’expérience et les outils de bonnes pratiques pour gérer durablement le problème des déchets marins en
Méditerranée.

Cette campagne d’action et de sensibilisation a vu jusqu’à présent la participation de plus de 80 organisations issues de 16 pays différents dont la Tunisie, l’Italie, l’Albanie, l’Algérie, le Liban, l’Egypte, la Grèce, la Turquie, le Portugal, la Libye, Malte, la Jordanie, l’Espagne, la Croatie et la Palestine.

Elle rassemble des organisations, des universités, des municipalités, des organismes publics, des écoles et des citoyens.

Au cours des trois dernières années, la campagne a été menée dans le cadre du
Projet COMMON, au cours duquel plus de 2 000 bénévoles issus de 20 pays méditerranéens ont participé à des activités de nettoyage des plages.

Ils ont collecté plus de 10 tonnes de déchets sur près de 24 000 km de côtes.

Selon les données obtenues pendant la période triennale 2020-2022 par le projet COMMON, sur plus de 90 mille objets collectés sur les plages méditerranéennes, 17 mille (environ 20%) sont des mégots de cigarettes et 6 mille (environ 7%) du coton-tige.

En outre, plus de la moitié des déchets trouvés sont jetables ou à usage unique (53%).