Tunisie – FMI : Une mission du Fonds examine l'avancement des réformes engagées par le gouvernement

Tunisie – FMI : Une mission du Fonds examine l'avancement des réformes engagées par le gouvernement

Tunisie – FMI : Une mission du Fonds  examine l'avancement des réformes engagées par le gouvernement

Björn Rother, président de la mission du Fonds monétaire international (FMI), en visite en Tunisie a déclaré que son institution soutient toutes les réformes à même de consolider le développement économique de la Tunisie.


La mission du fonds s'est rendue en Tunisie dans le cadre de l'examen de l'avancement des réformes engagées dans le pays et des financements que le fonds met à la disposition de la Tunisie dans le cadre de l'accord au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) d'un montant de 2,9 MD destiné à appuyer le programme de réformes économiques.

Lors d'un entretien tenu hier, vendredi 6 octobre 2017, avec le ministre du Développement, de l'investissement et de la coopération internationale Ziad Laadhari, Rother a mis en exergue les efforts visant à préserver les équilibres financiers, selon un communiqué, publié par le ministère après l'entrevue.

Laadhari et son hôte ont évoqué les réformes que le gouvernement tunisien a entamées afin de conférer une nouvelle dynamique à l'économie à la faveur, notamment, du renforcement des rôles de l'investissement et de l'exportation, avec pour principaux objectifs la sauvegarde des équilibres généraux, l'amélioration du rythme du développement et la création de postes d'emploi.

Après s'être félicité de la compréhension du FMI quant au contexte économique difficile que la Tunisie traverse, le ministre a relevé l'importance du rôle du FMI dans l'accompagnement de la Tunisie en cette étape, pour assurer la réussite de son expérience démocratique naissante.

Et d'ajouter que le gouvernement compte sur l'investissement en tant que pilier fondamental pour la création de richesses, réitérant, à ce propos, la nécessité de renforcer le partenariat public-privé (PPP) en tant que mécanisme d'activation du rythme de réalisation des projets prioritaires