Tozeur : Les micro-entreprises affectées par les répercussions de la Covid-19

Tozeur : Les micro-entreprises affectées par les répercussions de la Covid-19

Tozeur : Les micro-entreprises affectées par les répercussions de la Covid-19
La directrice du centre d'affaires de Tozeur, Takwa Haddane a indiqué qu’à Tozeur, plusieurs petites entreprises et jeunes promoteurs ont été affectés par les répercussions économiques et financières de la pandémie de la covid-19.

Dans une étude menée par le centre d’affaires de Tozeur auprès de 63 micro-entreprises en activité dans la région depuis moins de trois ans, la majorité fait face à des problèmes d'approvisionnement en matière première.

Selon les résultats de l'étude, 6,4% de ces jeunes sociétés ont arrêté leurs activités notamment celles opérant dans l'exportation des dattes, 23% ont suspendu leurs activités alors que d’autres entreprises actives en vente de produits paramédicaux et pharmaceutiques et en commerce électronique ont pu conserver une stabilité financière.

En effet, plusieurs entreprises ont été dans l’obligation de mettre la clé sous la porte, notamment, la propriétaire d'un atelier de menuiserie et de transformation de bois de palmier, Farida Laamich qui a été obligée de fermer son usine et de licencier ses 5 ouvriers après avoir versé leurs salaires et payé son loyer pendant trois mois sans production à cause des mesures de confinement.

Pour sa part, Achref Hamada, jeune promoteur qui gère les activités d’une société spécialisée en sécurité électronique à Degache, a affirmé avoir subi des pertes de 50% de chiffre d'affaires suite aux difficultés de distribution de ses produits vers les régions avoisinantes en raison des mesures liées au coronavirus.