Lancement d’un nouveau projet européen "Restart Med" visant à promouvoir le tourisme durable en Méditerranée

Restart Med, un projet pour la promotion du tourisme durable dans la Mare Nostrum

Restart Med, un projet pour la promotion du tourisme durable dans la Mare Nostrum
Un nouveau projet européen "Restart Med" visant à promouvoir le tourisme durable dans les pays méditerranéens a été lancé, les 13 et 14 octobre 2021, à Barcelone, en Espagne.
Le projet cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du programme "ENI CBC MED", s’étalera sur deux ans. Son objectif est de valoriser les initiatives de tourisme durable dans les pays méditerranéens concernés, à savoir la Tunisie, l’Italie, la Jordanie, le Liban et la Tunisie et à favoriser le lancement d’un Label méditerranéen de tourisme durable qui met l’accent sur l’importance touristique de la Méditerranée.
Basé sur une approche globale intégrée, ce projet englobera le tourisme d’aventure, le "slow tourisme" (tourisme lent) qui privilégie les déplacements propres comme à cheval, en vélo ou à pied, le tourisme gastronomique, le tourisme culturel...afin d’élargir les horizons du secteur touristique souvent réduit aux activités balnéaires.
Il a également pour objectif d’aider le secteur touristique, l’un des secteurs les plus touchés par la pandémie du coronavirus, à surmonter les répercussions de la crise sanitaire et à relever le défi de la durabilité et de la numérisation. Ce projet prévoit des primes de l’ordre de 5000 euros pour les meilleures initiatives.
D'un budget de plus de 1,1 million d’euros, le projet "Restart Med" est mis en œuvre dans les pays concernés grâce à des partenaires locaux à savoir le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) Tunis-Afrique du Nord, la Chambre de Commerce de Barcelone (BCC) et l’Office Catalan du Tourisme (CTB) en Espagne, l’Université américaine de Beyrouth (AUB) au Liban, l’Université des sciences et technologies de Jordanie (JUST) en Jordanie et le Comité international pour le développement des peuples en Italie.