ONAGRI: Aggravation du déficit de la balance commerciale alimentaire

ONAGRI: Aggravation du déficit de la balance commerciale alimentaire

ONAGRI: Aggravation du déficit de la balance commerciale alimentaire
La balance commerciale alimentaire a enregistré, durant août 2022, un déficit de 2 154,4 de millions de dinars, contre un déficit de 1 321,9 MD durant la même période de l’année écoulée, selon les données publiées jeudi, par l’Observatoire national de l’Agriculture (ONAGRI). Le taux de couverture a atteint ainsi à 63,8 % en 2022 contre 68,8 % en 2021, indique la même source. En termes de valeur, les exportations alimentaires ont enregistré une hausse de 30,6 % alors que les importations ont augmenté de 40,7 %.

Selon l’Onagri, le déficit enregistré est particulièrement, le résultat de l’accroissement du rythme des importations des céréales (+48,9 %), des huiles végétales (+109,5 %) et du sucre (+65,6 %) et ceci malgré la hausse des exportations de l’huile d’olive (+33,0 %).

Le prix du blé dur a enregistré une hausse de 89,6 %, par rapport à l’année dernière. Les prix des autres produits céréaliers (blé tendre, orge et maïs) ont enregistré une hausse variant entre 44 % et 61 %. Cette hausse est principalement liée aux répercussions de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

D’après l’Observatoire, les prix à l’exportation ont observé une hausse de 31,7 % pour l’huile d’olive, de 12,1 % pour les agrumes et de 8,5 % pour les produits de la pêche par rapport à la même période de l’année précédente.

Par contre ceux des dattes et des tomates ont baissé respectivement de 4,4 % et de 3,7 %.

Il en est de même pour les prix à l’importation des céréales qui ont connu une hausse de (+89,6 %) pour le blé dur, de (+62,4 %) pour l’orge, (+61,0 %) pour le blé tendre et de (+44,2 %) pour le maïs.

Le prix des huiles végétales et du sucre ont également, connu respectivement une augmentation de 62,80 % et de 46,7 %.