Le « G7 Finance » s'engage sur un taux mondial pour l'impôt sur les sociétés d'au moins 15%

Le « G7 Finance » s'engage sur un taux mondial pour l'impôt sur les sociétés d'au moins 15%

Le « G7 Finance » s'engage sur un taux mondial pour l'impôt sur les sociétés d'au moins 15%
D’après un communiqué commun publié aujourd’hui, samedi 5 juin 2021, le « G7 Finance » s'est engagé sur l'objectif d'un taux d'impôt minimal mondial sur les sociétés d’au moins 15%.

Pour le chancelier de l'Echiquier Rishi Sunak, il s’agit là d’un accord historique.

Cet accord a été pris lors d’une réunion, de deux jours, tenue à Londres, pour tenter de réfléchir à une meilleure répartition des recettes fiscales provenant des multinationales.

Le projet consiste à imposer un taux minimum d'imposition aux grandes entreprises internationales qui sera donc d'au moins 15% de leurs recettes.

Le but est de taxer les plus grandes entreprises internationales notamment les GAFAM, là où elles réalisent leurs ventes et non plus là où est établi leur siège, souvent dans des pays à l'impôt sur les sociétés très faible voire nul.

Ces recettes devraient permettre aux économies de redécoller, mais aussi de financer le secteur de la santé, pour faire face à la crise du Covid.