Le FMI se mobilise contre l'insécurité alimentaire dans le monde

Le FMI se mobilise contre l'insécurité alimentaire dans le monde

Le FMI se mobilise contre l'insécurité alimentaire dans le monde
"Je suis très heureuse d’annoncer que le conseil d’administration du FMI a approuvé aujourd’hui l’ouverture d’un nouveau guichet de financement des ripostes aux chocs alimentaires au titre de nos instruments de financement d’urgence, la facilité de crédit rapide et l’ instrument de financement rapide . Ce nouveau guichet fournira un accès supplémentaire aux financements d’urgence aux pays qui ont des besoins urgents de financement de la balance des paiements et souffrent d’insécurité alimentaire aiguë, d’un brusque choc sur les importations alimentaires ou d’un choc sur les exportations de céréales. Il restera ouvert pendant un an" a annoncé, hier à Washington, la Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva.

« Depuis un certain temps, les chocs climatiques, conjugués à la pandémie et aux conflits régionaux, ont perturbé la production et la distribution alimentaires et renchéri le coût de l’alimentation des populations et des familles. La guerre russe en Ukraine a fait grimper davantage le prix de la nourriture et des engrais, et pénalise les importateurs de denrées alimentaires et certains exportateurs. C’est ainsi qu’une crise alimentaire gagne le monde entier, et la vie et les moyens d’existence d’un nombre record de personnes, 345 millions , sont en danger immédiat du fait d’une insécurité alimentaire aiguë.

« Le FMI, de concert avec des institutions partenaires, contribue activement à la riposte internationale face à l’insécurité alimentaire, notamment en apportant des conseils de politique économique et une assistance financière. Le nouveau guichet de financement des ripostes aux chocs alimentaires constituera une ligne de défense supplémentaire après les dons et les financements concessionnels.

« Nous avons œuvré largement et rapidement avec nos pays membres et nos services pour parachever le projet de ce nouveau guichet « chocs alimentaires ». À l’heure où les besoins et les souffrances sont énormes, je suis reconnaissante envers nos pays membres et fière que le FMI se soit mobilisé et ait réagi si rapidement. Nous avons collaboré avec nos pays membres pour réaffecter davantage de DTS, ce qui peut permettre de soutenir les pays à faible revenu par l’intermédiaire de ce guichet.

« Grâce à ce nouveau guichet de financement, le FMI apportera une assistance supplémentaire pour aider les populations des pays vulnérables à affronter l’une des pires crises qui soit, celle de la faim. »