Le déficit commercial se creuse à 21.3 milliards de dinars en dix mois seulement

Le déficit commercial se creuse à 21.3 milliards de dinars en dix mois seulement
Le solde commercial s’est aggravé, durant les dix mois de l’année 2022, pour se situer à -21,323 milliards de dinars, contre -13,317 milliards de dinars au cours de la même période de l’année 2021, selon la note sur le commerce extérieur aux prix courants publiée jeudi 10 novembre 2022 par l’Institut national de la statistique (INS).

Ce déficit s’explique en grande partie par le déficit enregistré avec certains pays, telles que la Chine (-7,320 milliards de dinars), la Turquie (-3,364 milliards de dinars), l’Algérie (- 2,940 milliards de dinars), la Russie (-2,386 milliards de dinars), ainsi que l’Italie (-1,909 milliard de dinars) et l’Espagne (-752 millions de dinars).

En revanche, le solde de la balance commerciale des biens a enregistré un excédent avec d’autres pays, principalement avec la France (3,609 milliards de dinars), l’Allemagne (2,449 milliards de dinars) et la Libye (1,486 milliard de dinars).

Durant les dix mois de 2022, les échanges commerciaux demeurent sur la même tendance, caractérisée par un rythme plus soutenu à l’import qu’à l’export. En effet, les exportations ont enregistré une hausse de 24,9% contre 34% pour les importations.

Le taux de couverture a perdu 5,1 points par rapport à la même période de l’année 2021, pour s’établir à 68,9%.

Par ailleurs, le déficit de la balance commerciale hors énergie s’est réduit à 13,4 milliards de dinars, et le déficit de la balance énergétique s’est établi à 7,922 milliards de dinars (37,2% du déficit total) contre 3,983 milliards de dinars durant les dix premiers mois de l’année 2021.