La production industrielle en baisse

La production industrielle régresse de 3,6% 

La production industrielle régresse de 3,6% 
La production industrielle a enregistré une baisse de 3,6%, durant les huit premiers mois de 2019, par rapport à la même période de 2018.

D’après l'Institut national de la Statistique, cette diminution est expliquée par la baisse de la production dans le secteur de l’énergie (-8,1%), les industries mécaniques et électriques (-1,3%) et le secteur du textile, de l’habillement et du cuir (-2,4%).
Idem pour la production de l’industrie agroalimentaire, où la baisse a été de -4,7%, en raison du recul de la production d’huile d’olive au début de l’année et du secteur du raffinage du pétrole (-66,6%).


Toutefois, la production d'autres activités s'est inscrite en hasse à l'instar de l’industrie chimique (+4,5%), l’industrie des matériaux de construction céramique et verre (+0,9%), le secteur de la production et de la distribution de l’électricité et de l'eau (+4,9%) et le secteur des mines (+8,8%) (2406 mille tonnes, durant les huit premiers mois de 2019, contre 1935 mille tonnes, au cours de la même période de 2018).


Au cours du mois d’août, la production industrielle a enregistré une baisse de 4,3%. Cette régression est principalement due à la baisse enregistrée dans le secteur de l’énergie (-6,4%), l’industrie mécanique et électrique (-5,6%), le secteur du textile, de l’habillement et du cuir (-3,1%) et le secteur du raffinage du pétrole (-72,8%).


De même, la production industrielle a enregistré une régression dans le secteur de la fabrication et de travail du bois (- 2 %) et dans l’industrie de papier, du carton, de l’édition et de l’impression (-2 %).


Cependant, la production industrielle a augmenté dans les industries agroalimentaires (+0,8%), le secteur de la Chimie (+1,8%) et le secteur de la production et de la distribution de l’électricité et de l'eau (+16,9%).