La masse salariale et le remboursement des intérêts de la dette accaparent plus des 2/3 des dépenses de l’Etat

La masse salariale et le remboursement des intérêts de la dette accaparent plus des 2/3 des dépenses de l’Etat

La masse salariale et le remboursement des intérêts de la dette accaparent plus des 2/3 des dépenses de l’Etat
Selon un document d’exécution du budget de l’Etat, publié aujourd’hui, samedi 25 septembre 2021, par le ministère de l’Economie, des Finances et de l'Appui à l’Investissement, la masse salariale et les dépenses de financement dédiées au remboursement des intérêts de la dette, accaparent plus des 2/3 des dépenses du pays, à fin juillet 2021.

Ainsi, les salaires qui se montent à environ 11,7 milliards de dinars, représentent 56,7% de l’ensemble de dépenses de l’Etat et le remboursement des intérêts de la dette (2,4 milliards de dinars), 11,5% des dépenses publiques.

Le reste de dépenses est réparti entre dépenses d’intervention (19%), d’investissement (8,8%) et de gestion (3,4%).

Pour ce qui est des dépenses de compensation, elles ont régressé de 19%, durant les sept premiers mois de 2021, en comparaison avec la même période de 2020, pour se situer au niveau de 1,6 milliard de dinars. Ces dépenses sont orientées, essentiellement, vers la subvention des produits de base (65%).

La compensation de carburants et de transport représente respectivement 18,7% et 16,3% de l’ensemble de l’enveloppe allouée à la subvention.