La BERD prévoit une reprise de la confiance des investisseurs étrangers

La croissance atteindrait 1,5% en 2019 et 2,6% en 2020 

La croissance atteindrait 1,5% en 2019 et 2,6% en 2020 
Le taux de croissance en Tunisie atteindrait 1,5% pour toute l’année 2019 et en 2020, ce taux s’établirait à 2,6%, indique le nouveau rapport de la BERD sur les ‘’Perspectives économiques régionales dans les régions de la BERD/ Novembre 2019’’.

 

Le Banque européenne pour la reconstruction et le développement explique le ralentissement de la croissance à 1,5%, par ‘’le retard dans la mise en œuvre des réformes structurelles, notamment, en raison des incertitudes entourant la préparation des élections présidentielle et législatives de septembre et octobre 2019’’.


Selon le même rapport, ‘’l'économie tunisienne a connu une croissance plus lente au premier semestre 2019, atteignant 1,2%. Ce ralentissement est principalement, dû à la baisse enregistrée dans les industries manufacturières et extractives, malgré l’expansion des services commerciaux (principalement le tourisme, les services de communication et financiers) et de l’agriculture’’.


‘’Tout en restant élevée, l'inflation a baissé à 6,7% en septembre 2019, contre 7,7% en juin 2018. Les prix des produits alimentaires et du tabac restent les principaux facteurs d'inflation, tandis que l'appréciation du dinar tunisien et le resserrement monétaire de la Banque centrale de Tunisie a contribué à maîtriser les pressions inflationnistes ‘’.


* La BERD prévoit une reprise de la confiance des investisseurs étrangers


En 2020, la BERD prévoit ‘’une reprise de la confiance des investisseurs étrangers et de la dynamique des réformes, après l'achèvement des élections. Cela se traduira par une nette amélioration des investissements nationaux et étrangers, portant la croissance à 2,6% ‘’.


La BERD évoque également ‘’une possible augmentation de la productivité et de la croissance due au rétablissement de la confiance après une transition démocratique réussie’’.


Elle met, toutefois, en garde contre ‘’les risques pouvant découler d’éventuels mouvements de protestation socio-économiques qui pourraient perturber la production et ralentir les réformes, compte tenu de la nouvelle structure politique et de la baisse de la croissance en Europe’’.


A une échelle plus large, le dernier rapport sur les perspectives économiques régionales de la BERD prévoit une croissance moyenne de 2,4% en 2019 dans tous les pays de la BERD, contre 3,4% en 2018.


Le rapport prévoit une reprise à 2,9% en 2020, soit une légère révision à la baisse par rapport à la prévision de 3% de mai 2019 et un taux nettement inférieur au taux de croissance de 3,8% enregistré en 2017.