Lancement officiel de la CCTC

La Chambre de commerce tuniso-coréenne est née

La Chambre de commerce tuniso-coréenne est née
Le lancement officiel de la Chambre de Commerce Tuniso-coréenne (CCTC) a eu lieu, mercredi 29 mai 2019, à Tunis.

La Chambre s’emploiera à contribuer au développement des relations économiques bilatérales et à trouver des solutions aux problèmes qu’endurent les entreprises des deux pays et les investisseurs, outre le renforcement du secteur du tourisme et l’échange entre les universités dans les domaines de l’éducation, de la recherche et du développement.


Cette naissance a été annoncée lors d’une conférence de presse, tenue mercredi, en présence d’une délégation parlementaire coréenne de quatre députés et de l’ambassadeur de la Corée du Sud à Tunis, Cho Koo Rae ainsi que des représentants des entreprises coréennes et tunisiennes.


D’après le président de la CCTC, Slim Sellami, parmi les objectifs de la chambre, figurent la réduction du déficit commercial entre les deux pays surtout que le volume des échanges commerciaux est trop faible, en raison de la hausse du volume des importations tunisiennes et ses exportations limitées (155 millions de dollars à l’import contre 61 millions de dollars à l’export).


La chambre, a avancé Sellami, s’efforce d’attirer les investisseurs coréens pour injecter leurs capitaux en Tunisie, mettant en exergue les perspectives économiques entre les deux pays et la possibilité de faire de la Tunisie un partenaire stratégique de la Corée du Sud pour exporter ses productions vers l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique.


Pour Sellami, la Tunisie a l’opportunité d’exporter vers la Corée du Sud des matières minières, des produits alimentaires et des composants mécaniques.


Le chef de la délégation parlementaire coréenne, Lee Joo-Young, vice-président de l’Assemblée Nationale, a, de son côté, fait savoir que la délégation coréenne est constituée de 20 hommes d’affaires qui vont effectuer une visite à Tunis en septembre prochain afin d’examiner les opportunités d’investissement en Tunisie.


Il a déclaré que le gouvernement coréen va accorder à la Tunisie 60 millions de dollars pour booster le domaine de la recherche scientifique avec un taux d’intérêt de 0,15 % et un délai de remboursement de 30 ans.
Le chef de la délégation coréenne a noté que la chambre a été soutenue par les gouvernements des deux pays, depuis la visite du chef du gouvernement coréen à Tunis en décembre 2018, et la publication d’une déclaration commune dans laquelle la fondation de cette chambre a été annoncée.


L’homme d’affaires tunisien Slim Sellami (One Tech Group) présidera la chambre qui va regrouper des représentants des entreprises coréennes actives en Tunisie, à l’instar de MK&K law, Yura Corporation Tunisia, Sangho Chung groupe Zouai), Alpha Hyundai Motor et City Car.


L’adhésion à cette entité est ouverte à toutes les entreprises économiques actives dans les deux pays.