Hausse de 11,2% de l’encours de la dette publique

Hausse de 11,2% de l’encours de la dette publique

Hausse de 11,2% de l’encours de la dette publique
L’encours de la dette publique s’est élevé à fin juillet 2021, à environ 99,1 milliards de dinars, soit en progression de 11,2%, par rapport à la même période de 2020, c’est ce qui ressort du document d’Exécution du budget de l’Etat, publié récemment, par le ministère de l’Economie, de Finances et d’Appui à l’investissement.

L’encours de la dette tunisienne est composé à raison de 39% de dette intérieure et de 61% de dette extérieure, dont 55,4% sont des crédits contractés dans le cadre d’accords de coopération multilatérale, et 16,8% dans le cadre de coopération bilatérale, alors que 27,7% de ces dettes sont contractées auprès du marché financier. Il importe de souligner que 61,4% de nos dettes sont obtenues en euro, 21,6% en dollar, 10,3% en yen japonais et 6,7% en d'autres devises étrangères.

Pour ce qui est du service de la dette publique, il a augmenté de 15%, durant les sept premiers mois de 2021, passant de 7,3 milliards de dinars, en juillet 2020, à 8,4 milliards de dinars, en juillet 2021. Cette hausse est due, essentiellement, à l’accroissement de la dette intérieure de près de 30%, pour atteindre 3,7 milliards de dinars (soit 44,7% du total de service de la dette publique).A noter que le remboursement du principal de la dette (6 milliards de dinars) représente 72% du service de la dette publique, durant les sept premiers mois de l’année 2021, alors que le remboursement des intérêts représente 28% du service de la dette.