Commerce parallèle : Une chute de 85% de la production de chaussures à cause de l'importation anarchique

Commerce parallèle : Une chute de 85% de la production de chaussures à cause de l'importation anarchique

Commerce parallèle : Une chute de 85% de la production de chaussures à cause de l'importation anarchique

Le président de la Chambre nationale de fabricants de chaussures, Khemaies Mitato, a indiqué que le secteur du cuir et de la chaussure souffre, aujourd'hui de grandes difficultés, étant donné que la production a chuté de 85%.


Dans une déclaration à Shems fm, il a indiqué que le phénomène de l’importation anarchique et le commerce parallèle peuvent être assimilés à une forme de ‘’terrorisme économique’’ qui a fortement endommagé ce secteur.

D'après le responsable, "le cuir tunisien est exporté illégalement vers l'étranger, à cause d'un dysfonctionnement au niveau des mécanismes de contrôle, et par la suite nous nous retrouvons dans l'obligation d'importer du cuir en devises".

Il a, par ailleurs, appelé à mettre en application la loi interdisant l'importation de chaussures d'occasion vers les marchés tunisiens, notant que cette loi fixe un seuil d'importation de 10 tonnes, alors que nos importations annuelles s'élèvent à 350 mille tonnes

Il a reconnu, dans le même contexte, l'existence de lobbies dans ce secteur, ainsi que d'une concurrence déloyale.