Baisse du déficit budgétaire de 57,7%

Baisse du déficit budgétaire de 57,7%

Baisse du déficit budgétaire de 57,7%
Le ministère de l'Économie, des Finances, et de l'appui à l'investissement a publié un document de l'exécution du budget de l'État révélant que le déficit budgétaire est passé de 3368 millions de dinars (MD), à fin mai 2020, à 1422 MD, à fin mai 2021, ce qui correspond à une baisse de 57,7%.

Cette baisse du déficit est due à une amélioration des ressources budgétaires de 13,6% pour atteindre près de 13 milliards de dinars, en raison de la hausse des recettes fiscales de 18,3%, à 12 milliards de dinars, en mai 2021.

A noter que l'accroissement des recettes fiscales a été favorisé par l'évolution positive notamment des recettes drainées par les impôts indirects, notamment par la TVA et les droits de consommation.

De même, le document du ministère des Finances, fait état d'une légère baisse des charges budgétaires de 3%, à 14,3 milliards de dinars, due à la diminution des dépenses d'investissement de 51%, à 1 milliard de dinars, des dépenses d'intervention de 10%, à 2,7 milliards de dinars, et ceux de gestion de 5,7% à 467 millions de dinars (MD).

Toutefois, les dépenses vouées à la masse salariale sont toujours en hausse, passant de 8 milliards de dinars à 8,5 milliards de dinars, durant la période mai 2020- mai 2021, soit en accroissement de 6,4%.

Il importe de souligner que la masse salariale représente 59% de l'ensemble de dépenses de l'État, alors que les dépenses d'investissement ne représentent que 7% des dépenses.

Pour ce qui est des ressources de trésorerie, ils ont baissé de 25%, pour se situer au niveau de 5,3 milliards de dinars, à fin mai 2021.

Elles sont formées de ressources d'emprunt, à hauteur de 3,8 milliards de dinars d'emprunts intérieurs et de 2 milliards de dinars d'emprunts extérieurs.