Une peinture numérique créée par une intelligence artificielle fait scandale

Une peinture numérique créée par une intelligence artificielle fait scandale

Stupeur et tremblement dans le milieu des arts

Une peinture numérique créée par une intelligence artificielle fait scandale
Une peinture générée et soigneusement conçue par l'Intelligence Artificielle a remporté le concours d'art numérique State Fair du Colorado. Certains artistes se demandent s'ils ont encore un travail et si leur métier a encore un sens. Un scandale qui n'en finit pas de faire trembler le monde feutré des beaux-arts.

Le prix, qui comprend un prix en espèces de 300 $, a été remporté par Jason Allen. Alors que d'autres candidats au prix utilisaient des logiciels comme Photoshop et Illustrator pour créer des œuvres d'art numériques originales à la main ou modifier des photographies, Allen a utilisé une IA appelée Midjourney qui peut générer des œuvres d'art ou à peu près n'importe quel type d'image synthétique à partir d'une simple ligne de texte. L'œuvre d'art générée par l'IA, qu'Allen appelle "Théâtre D'opéra Spatial", dépeint une scène bizarre mais intrigante d'un futur lointain ou d'un autre monde dans lequel des figures humaines sont émerveillées alors qu'elles regardent dans une immense fenêtre circulaire vers un soleil couchant et un paysage rappelant la Dune de Frank Herbert.

«J'ai gagné, et je n'ai enfreint aucune règle». Jason Allen, un concepteur de jeux vidéo, a remporté lundi 29 août la première place du concours d'art de la Colorado State Fair, dans la catégorie art numérique. Une victoire controversée puisque certains concurrents ont accusé l'artiste de triche.