Un directeur de Maison de culture fait de l’établissement une œuvre d’art à Chorbane

Un directeur de Maison de culture fait de l’établissement une œuvre d’art à Chorbane

Un directeur de Maison de culture fait de l’établissement une œuvre d’art à Chorbane

Le directeur de la Maison de Culture de Chorbane (gouvernorat de Mahdia) a fait de son établissement une vrai œuvre d’art. Ce joli écrin qui fait l’admiration des visiteurs du lieu a été agencé et décoré à partir d’objets de récupération et de produits de cette localité à dominante agricole.


Najah Sellimi, c’est son nom, avait débuté comme animateur en 2013 avant de devenir directeur de maison de culture, quatre ans plus tard. Il a utilisé dans son œuvre artistique du bois abandonné, des troncs d’arbre, des articles tissés, du papier-journal, beaucoup de couleurs et des objets composites, comme l’explique samedi 10 février 2018 le ministère de la Culture dans un communiqué.

Pour réussir cet exploit, il s’est fait aider des autres employés de l’établissement, de l’artiste plasticien Mohamed Charrad, du jeune volontaire Hatem Akremi et du directeur du collège local, Mounir Kamouni.

La Maison de la culture de Chorbane, fondée en 1986, compte aujourd’hui des clubs de cinéma, de culture numériique, de chorale, de musique, de rap et d’arts plastiques. Mais aussi un café culturel bimensuel, un club du roman et de littérature, un club de théâtre, un club de sculpture, un atelier de bricolage et un club de danse moderne.