Poésie française : Nadhir Guedri rafle un prix international

Poésie française : Nadhir Guedri rafle un prix international

Poésie française : Nadhir Guedri rafle un prix international
Le jeune poète tunisien, Nadhir Guedri a remporté le premier prix du concours international de poésie en langue française ‘’Des mots pour notre planète’’, organisé annuellement par l'Institut Mondial d'Art de la Jeunesse, Centre pour l'Unesco.

Nadhir Guedri a été primé pour son poème intitulé ‘’Rêve de l'Inséparation’’ et figurait dans la catégorie 18- 25 ans de l'édition 2020 de ce concours placée sous le thème ‘’La planète aujourd'hui et demain’’.

Le concours international de poésie en langue française ‘’des mots pour notre planète’’ est proposé aux enfants et aux jeunes de 9 à 25 ans du monde, pour la première fois en 2016.

Les organisateurs ambitionnent de ‘’sensibiliser la jeunesse aux enjeux du changement climatique et du développement durable en les encourageant à s'exprimer poétiquement’’.

Nadhir Guedri a évoqué le thème de son poème qui constitue un hommage à notre planète et à l'environnement, largement affectés par les catastrophes naturelles. Le poète aborde la virulence des incendies survenus il y a quelques mois en Australie, ayant ravagé plus de 10 millions d'hectares de forêts et causé des dégâts considérables dans la faune et la flore.

Dans son poème, le poète donne la parole aux animaux pour s'exprimer et protester contre la cruauté de l'Homme envers l'environnement. Ils défendent ainsi leur existence et cet héritage commun qu'est la terre où ils ont le droit de vivre en paix.

Cette récompense est ‘’le fruit d'un travail de longue haleine, un effort qui s'ajoute à ma passion pour la poésie et la littérature en général’’, a-t-il estimé.

Autour des motivations l'ayant poussé à candidater pour ce prix,- pour lequel se présentaient des candidats de divers pays-, il dit qu'elles émanent surtout d'un potentiel créatif et une confiance en soi.

La distinction de Nadhir Guedri dans les compétitions littéraires remonte à plus de cinq ans, en remportant à deux reprises, en 2015 et 2016, le premier prix du Festival national des jeunes écrivains à Kélibia (Cap Bon). S'en suivent d'autres récompenses en 2019, avec le 1er prix du concours de poésie de l'Office des œuvres universitaires et le second prix du concours d'écriture organisé par la Faculté des sciences humaines et sociales.

La passion pour la poésie est née chez lui depuis son très jeune âge. Il avait à peine 11 ans quand il s'est fait distingué auprès de ses instituteurs dans les matières littéraires, notamment l'arabe et le français. Une fois au lycée, il s'est orienté vers la section Lettres pour ensuite rejoindre la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis, 9 avril 1958.

Actuellement, il prépare un Master de recherche en Littérature française contemporaine. A son actif, 20 poèmes en français sur divers thèmes et des nouvelles courtes et ambitionne de pouvoir les éditer après la fin de ses études universitaires.

Nadhir Guedri souhaite voir des institutions Culturelles, -une bibliothèque publique et une maison de culture-, dans sa ville natale, Balta Bou Aouane, du gouvernorat de Jendouba qui aideraient à encadrer la jeunesse créative de la région.

Beaucoup de jeunes Tunisiens ont des compétences créatives que le poète suggère de les encourager davantage.