Nouvelles conditions pour le Prix Zoubeida Bchir

Nouvelles conditions pour le Prix Zoubeida Bchir

Nouvelles conditions pour le Prix Zoubeida Bchir
Les candidatures pour la 27ème édition du prix Zoubeida Bchir des écrits féminins seront ouvertes du 1er au 30 novembre 2020.
Les candidatures sont exceptionnellement ouvertes au mois de novembre en raison de la récente publication du décret gouvernemental, vers la fin du mois d’Août dernier. Ce dernier fixe les nouvelles conditions générales régissant ce prix annuel qu’organise le Centre de recherches, d’études, de documentation et d’information sur la femme (CREDIF). 
Nous rappelons que selon la nouvelle loi régissant le prix (chapitre 9), les candidatures pour le prix Zoubeida Bchir sont ouvertes du 1er au 30 septembre de chaque année. 
Les grandes nouveautés concernant ce prix, ont été dévoilées au cours d’une conférence de presse organisée, lundi, au siège du Centre national des Journalistes Tunisiens (SNJT) en présence du nouveau secrétaire général du SNJT, Mehdi Jelassi et la directrice générale du Credif, Najla Allani. 
La valeur financière du Prix dans les différentes catégories connaîtra une remarquable évolution. Parmi les conditions contenues dans la nouvelle réglementation, un nouveau prix a été créé pour récompenser les meilleurs scénarios de courts métrages sur le thème des femmes sachant que les lauréates (œuvres en arabe et en Français) dans cette catégorie se verront attribuer un montant de 5 mille dinars chacune.
Idem pour la valeur financière des prix attribués aux lauréates de la création féminine en langue arabe ainsi que celles d’expression francophone, qui a été revue à la hausse à travers l’attribution de 5 mille dinars. 
Les prix de la recherche scientifique en arabe et en français sont à leur tour dotés d’une valeur de 7 mille dinars. 
La part de lion ira aux prix de la recherche scientifique sur les femmes tunisiennes et l’approche du genre, désormais dotés de 10 mille dinars. 
Selon les conditions générales régissant les prix Zoubeida Bchir, les candidates qui peuvent postuler sont celles ayant eu une publication, en français ou en arabe, durant l’année en cours, que ce soit chez un éditeur en Tunisie ou à l’étranger. 
La publication peut être sous forme de création littéraire (Roman, Nouvelle,..) ou une recherche scientifique. Il est aussi indiqué que chaque candidate n’a le droit de postuler qu’à une seule catégorie des divers prix Zoubeida Bchir. 
Par ailleurs, les prix sont attribués pour des candidates présentant une œuvre en solo sachant qu’il est interdit de décerner des prix ex aequo. Les publications à caractère scolaire et universitaire destinées à l’enseignement ou celles réservées aux enfants en plus de celles ayant été récompensées en Tunisie ou à l’étranger ne sont pas autorisées à postuler. 
Toute candidature ne répondant pas aux critères énoncés est rejetée et ne sera pas prise en considération par les organisateurs.