Le livre de l'historien et chercheur tunisien Abdelmajid Ennabli remporte le Grand prix de l'académie française

Le livre de l'historien et chercheur tunisien Abdelmajid Ennabli remporte le Grand prix de l'académie française

Le livre de l'historien et chercheur tunisien Abdelmajid Ennabli remporte le Grand prix de l'académie française
« Le Grand Prix de l'Académie française » vient d'être décerné à Paris (France) au chercheur, historien et archéologue tunisien Abdelmajid Ennabli pour son livre « Carthage : Les travaux et les jours - recherches et découvertes, 1831-2016 », éd. CNRS, Paris 2020. Cette haute distinction, informe l'institut national du Patrimoine (INP) est « une consécration pour notre grand savant, ainsi qu' à tous les chercheurs de l'Institut National du Patrimoine, qui ont travaillé depuis l'indépendance sur le site de Carthage et notamment lors de la campagne internationale « Pour sauver Carthage » ».

La carrière de Abdelmajid Ennabli et la qualité de ses travaux sont de nouveau estimées, reconnues et récompensées par l'une des plus hautes instances scientifiques du monde.

Archéologue et historien, Abdelmagid Ennabli a été l'organisateur du programme UNESCO de sauvegarde de Carthage. Conservateur du musée et du site de Carthage, il a dirigé depuis 1973 la grande campagne de fouilles à laquelle ont participé de nombreuses équipes internationales œuvrant à la connaissance, à la défense et à la mise en valeur du site menacé par l'urbanisation.

Il a été jusqu'à 2001 directeur des sites et des monuments historiques au sein de l'Institut national du Patrimoine de Tunisie.

Il a son actif plusieurs ouvrages notamment sur Carthage dont « Carthage. Le site archéologique » (avec Hédi Slim), éd. Cérès, Tunis, 1993, « Carthage retrouvée », éd. Cérès, Tunis, 1995, « Carthage : Un site d'intérêt culturel et naturel », éd. Contraste, Tunis, 2009.

Son dernier ouvrage primé « Carthage. Les travaux et les jours : recherches et découvertes, 1831-2016 », éd. CNRS, Paris, 2020 revient sur « une presqu'île, un petit territoire rattaché par un isthme au continent africain et cerné par la Méditerranée au fond d'un golfe, c'est dans ce cadre que se sont développé deux grandes civilisations punique et romaine laissant les marques de leur histoire dans le sol et le paysage. Elles ont déposé dans son sous-sol d'abondants témoignages que, depuis plus d'un siècle et demi, des hommes passionnés par l'Histoire cherchent à comprendre et transmettre.

Cet immense travail fait de passion et de raison, jamais achevé et toujours recommencé, est resté dispersé à travers la multitude et l'amas des écrits et publications. L'auteur s'est proposé de rassembler et d'ordonner cette documentation ici selon un plan raisonné, géographique et chronologique.

Aujourd'hui cette presqu'île, qui fut à l'origine de l'entrée de l'Afrique dans l'histoire et qui n'a jamais cessé d'être occupée, est à nouveau totalement investie par l'emprise de la capitale tunisoise son héritière. Quel sort cette héritière du XXIe siècle va-t-elle réserver à celle qui a établi ses assises et préparé son essor ?

Le présent travail, en dehors de son apport scientifique, est destiné aussi à rappeler l'immense et prestigieux patrimoine dont la capitale d'aujourd'hui se doit de prendre conscience et soin.

Ce travail se referme sur un éloge à la cité antique « comme foyer civilisateur, dont le respect peut être rédempteur pour l'homme de demain ».