Le Goethe-Institut Tunis célèbre l’œuvre d’Hermann Hesse

Le Goethe-Institut Tunis célèbre l’œuvre d’Hermann Hesse
Le Goethe-Institut Tunis célèbre l’œuvre d’Hermann Hesse, romancier, poète, peintre et essayiste allemand, Prix Nobel de littérature 1946, pour “Les Jeux de perles de verre “. Hermann Hesse est né le 02 juillet 1877 à la ville de Calw en Allemagne et est mort le 09 août 1962, à Montagnola en Suisse. A l’occasion du 146ème anniversaire de sa naissance, cet Allemand naturalisé Suisse en 1924, sera au cœur d’une manifestation nocturne (à partir de 19h) prévue le jeudi 6 juillet prochain dans le jardin de l’Institut.

Cet événement qui alliera lecture et cinéma prévoit une analyse et un débat autour de quelques scènes choisies de l’adaptation cinématographique de son roman emblématique ” Der Steppenwolf ” (Le loup de steppes). L’analyse et les commentaires des extraits de l’adaptation cinématographique du ” Loup des steppes ” seront assurés par Tarek Ben Chaabane, Maître de conférence qui enseigne les théories du cinéma à l’Ecole Supérieure de l’Audiovisuel et du Cinéma à Gammarth (ESAC, Université de Carthage).

Plus qu’un simple roman, “Le loup des steppes” est une expérience spirituelle, récit initiatique, délire de psychopathe, Le Loup des steppes multiplie les registres. Salué à sa parution en 1927 (entre autres par Thomas Mann, qui déclare : ” Ce livre m’a réappris à lire “), interdit sous le régime nazi, roman culte des années 1960 et 1970, c’est une des œuvres phares de la littérature universelle du XXe siècle.

Des lectures d’extraits de ses œuvres les plus connues seront également faites en langues allemande et française, par la directrice du Goethe-Institut, Andrea Jacob et la programmatrice culturelle du Goethe-Institut, Souhir Buonomo.

Parmi les principales œuvres littéraires d’Hermann Hesse, ” Le dernier été de Klingsor” (1919), Siddhartha” (1922), “Le Curiste” (1925) et le “Voyage à Nüremberg” (1927), “Le Loup des steppes” (1927), “Narcisse et Goldmund” (1930), “Le Voyage en Orient”(1932) et ” Les Jeux de perles de verre “. Ce roman est un récit biographique paru en 1943 qui lui avait valu de remporter, en 1946, le Prix Nobel de la littérature.