La phobie du lundi, anxiété modérée ou réelle angoisse ?

La phobie du lundi, anxiété modérée ou réelle angoisse ?

Chaque dimanche et au fur et à mesure que s'écoule la journée, vous sentez l'angoisse monter à l'approche de la nouvelle semaine de travail qui s'annonce. D'ailleurs, la plupart des gens ont du mal à trouver le sommeil le dimanche soir…

Et si, vous-aussi, vous souffriez de "la phobie du lundi " ?


Pour la plupart, cette phobie remonterait à l'enfance et viendrait réactiver l'angoisse de l'écolier qui n'a pas terminé ses devoirs du week-end. Dans ce cas, le stress disparaît en général dès le lundi matin, une fois arrivé au travail. Il s'agit dans ce cas non pas d'une phobie mais d'une anxiété, voire d'une angoisse.
Mais la phobie du lundi peut également révéler un malaise plus profond, liée à un mal-être au sein de l'entreprise. Conflits relationnels entre collègues ou avec les membres de sa hiérarchie, pression ou frustration liée à son poste ou encore d'un emploi qui ne correspond pas à ses aspirations personnelles et professionnelles, et donc, n'apporte aucune satisfaction.
Dans ce cas, le stress perdure dans la semaine et il est systématique chaque dimanche, à la simple évocation du lundi. Il est donc essentiel de se poser la question : qu'est-ce qui génère en moi cette appréhension du lundi ?


Voici quelques conseils :
-N'emportez pas de travail chez vous durant le week-end. Vous avez besoin de faire un break entre la semaine de travail et le week-end, consacré au repos.
-Faites du sport le dimanche : fatigue physique et détente vous permettront de mieux aborder la nuit.
-Prévoyez des moments agréables le lundi : un déjeuner avec un collègue.