Jack Lang : la langue arabe, trésor de France…

Enseigner l’arabe à l’école, un remède contre ‘’les séparatismes’’

Enseigner l’arabe à l’école, un remède contre ‘’les séparatismes’’
Avec la parution du dernier livre de Jack Lang : La langue arabe, trésor de France, la polémique risque d’enflammer, non seulement, la toile mais la presse écrite et télévisuelle.

L’idéal pour cet ancien ministre de la culture et président de l’Institut du Monde arabe, serait que l’arabe soit enseigné par l’Éducation nationale française au lieu de ne le laisser qu’entre les mains d’associations. Cela permettrait d’affaiblir ‘’les séparatismes’’ et savoir qu’on peut ‘’parler arabe sans être musulman’’ d’ailleurs,  Jack Lang regrette le fait que la langue arabe soit ‘’exclusivement associée à l’Islam’’.

Quelle merveilleuse idée, quand on connait la richesse et la beauté de cette langue. Malheureusement nous ne pouvons que constater le peu de postes de professeurs d’arabe mis au concours du CAPES et de l’Agrégation.

L’année dernière, la Cimade (Comité inter-mouvements auprès des évacués) a organisé un concours du ‘’parler arabe’’. C’était pour les collèges et lycées de l’Académie de Rouen, bien entendu relayé par l’inspection académique. En voici le principe :

C’est un concours ‘’orienté vers tous les élèves du secondaire et tourné sur le nombre considérable de mots arabes dans notre langue parce que ces mots sont près de 800 ! Ces mots sont comme ces hommes qui dorment dans nos rues, nous ne les voyons pas, incapables que nous sommes de les reconnaître’’.

La Cimade a appuyé cette demande de concours par le fait de, ‘’rendre à la langue arabe ce qui lui appartient et de montrer comment une langue, tout comme un peuple, se constitue avec les apports du monde extérieur. […] De plus, ce concours permettait de rendre à nos élèves arabes cette fierté de savoir combien leur langue est riche et créative’’.

La consigne de cet examen : écrire un texte comportant le plus possible de mots arabes contenus dans la langue française.

Et pour conclure, Jack Lang a parlé en arabe sans le savoir, en demandant ‘’un café sans sucre’’ lors de son interview sur France info le 25 février.

Nharkoumzine…