Clôture des 3e Journées des Arts de la Marionnette de Carthage

Clôture des 3e Journées des Arts de la Marionnette de Carthage

Clôture des 3e Journées des Arts de la Marionnette de Carthage
La 3ème édition des Journées des Arts de la Marionnette de Carthage, JAMC, a pris fin, samedi 26 mars 2022, à la Cité de la Culture à Tunis, par l'annonce du palmarès et une série d'hommages aux participants.

La cérémonie de clôture a été précédée par un défilé de marionnettes géantes réalisées par les marionnettistes du Centre national d'Art de la Marionnette. Le défilé a démarré de l'avenue Bourguiba jusqu'à la grande place des Théâtres à la Cité de la Culture qui accueille la majeure partie du programme des JAMC.

Au palmarès du concours de la marionnette à fils, un premier prix attribué, ex-aequo, à Haythem Wannassi et Mohamed Taher Abdi. Le 2ème prix est revenu à Monia Zayadi alors que Mounir Rwayhi est le gagnant du 3ème prix.

A l'occasion de la célébration de l'année de la culture tuniso-égyptienne, 2021-2022, l'Egypte était à d'honneur aux JAMC 2022 à travers 4 spectacles et un hommage rendu à de célèbres marionnettistes égyptiens, Mohamed Kochek et Mohamed Noreddine.

La cérémonie a eu lieu en présence de l'ambassadeur d'Egypte en Tunisie, Ihab Fahmy.

Le marionnettiste Mohamed Bechir Jalled, un pionnier qui a contribué à la création du mouvement du théâtre de la marionnette en Tunisie, et l'association Neapolis de Théâtre pour enfants à Nabeul étaient également à l'honneur.

L'hommage a couvert les participants aux ateliers et à l'exposition-vente de marionnettes qui est organisée pour la première fois.

Six ateliers sur la confection de la marionnette ont été dirigés par les Egyptiens Abdelhamid Hosni, Ridha Hassanine, Mohamed Fawzi et Maya Mouhab, le Tchèque Pavel Truhlar et le Turque Cemal Fatih Polat. Les Tunisiens Lassaad ben Hassine et Kamel Allaoui ont dirigés des workshops au profit des animateurs culturels dans les gouvernorats de l'Ariana, Manouba, Nabeul et Tunis.

L'exposition qu'a abrité le hall central de la Cité de la Culture, a permis de jeter la lumière sur les marionnettes en argile fabriquées par les potières de Sejnane à Bizerte, - dont le savoir-faire est classé au patrimoine mondial de l'Unesco, ainsi que les marionnettes en sucre qui constituent une spécificité propre à la région de Nabeul au Cap Bon. Les poupées multicolores à base de sucre, qui se déclinent également sous forme d'animaux, sont habituellement vendues à l'occasion des célébrations du nouvel an de l'hégire.

Les JAMC constituent un rendez-vous d'envergure qui met la lumière sur l'art de la marionnette en Tunisie qui demeure peu exploité, en vue de le promouvoir à davantage. Cette manifestation annuelle est organisée par le Centre National des Arts de la Marionnette, sous l'égide du ministère des Affaires Culturelles, et la Cité de la Culture représentée par l'Etablissement National pour la Promotion des Festivals et des Manifestations Culturelles et Artistiques (ENPFMCA).

Pour cette 3ème édition, ‘’16 000 personnes ont assisté aux divers spectacles’’, a déclaré Monia Messaadi, présidente des JAMC qui dirige également le Centre National d'Art de la Marionnette. Elle a fait état d'un chiffre qui témoigne du ‘’succès’’ des JAMC dont la tenue coïncide habituellement avec les vacances scolaires de l'hiver.

La marionnette à fils était au cœur de l'édition 2022 à laquelle ont participé des troupes internationales de Marionnettes de 18 pays. Six spectacles par jour destinés principalement au public enfantin étaient au programme.

Cette édition placée sous le thème ‘’Marionnette, Art et Vie’’, a eu lieu du 19 au 26 mars, à la Cité de la Culture à Tunis avec une ouverte sur les régions dont Nabeul et Mahdia en plus de certaines zones du Grand Tunis.

Les JAMC ont fait leur retour après une absence de deux ans, 2020 et 2021, à cause des restrictions en lien avec la crise sanitaire de la Covid-19 qui a contraint le monde entier à annuler ou reporter les manifestations culturelles et artistiques.