Benjamin Stora, l’Algérie son devoir de mémoire.

Benjamin Stora, l’Algérie son devoir de mémoire.

Benjamin Stora, l’Algérie son devoir de mémoire.
L’œuvre de Benjamin Stora se confond en grande partie avec sa mémoire et l’histoire de la guerre d’Algérie. Un de ses grands thèmes de recherche, intimement lié à son parcours individuel tel qu’il le relate dans quelques-uns de ses ouvrages. Son volume « Une mémoire algérienne » édité en mars 2020 regroupe 6 ouvrages majeurs de Benjamin Stora correspondant à l’un des grands thèmes de recherche de l’historien : La mémoire et l’histoire de la guerre d’Algérie.

Tout d’abord dans son livre le plus intime, Les Clés retrouvées, Stora évoque son enfance juive à Constantine et le souvenir de sa vie complétement bouleversée à l’âge de 12 ans. Ce roman a été écrit après le décès de sa mère en 2000.

 Dans La Dernière Génération d’Octobre, il décrira au fils des pages son activisme très à gauche avec toutes les désillusions qui ont suivi. 

Les Guerres sans fin est un témoignage sur l’engagement mémoriel basée sur une blessure personnelle, quoique collective. La seule manière de la guérir était un travail de recherche et de connaissance historique

Dans Le Mystère de Gaulle, Stora analyse l’attitude du Général en 1958, quand celui-ci a décidé d’ouvrir des négociations avec les indépendantistes pour un compromis entre la France et l’Algérie.

François Mitterrand et la guerre d’Algérie, a été écrit en collaboration avec François Malye. Dans ce livre, il décrit les contradictions de Mitterand, qui, ministre de la justice en 1957, faisait appliquer la peine de mort sans hésiter, au détriment des Algériens. Plus tard Mitterand deviendra un farouche adversaire de cette même peine de mort.

Cet ensemble de recueil, nous permet de mieux comprendre l’origine et la tragédie du conflit colonial en Algérie. D’une part la France et son attachement à une « Algérie Française » et d’autre part le combat mené par les indépendantistes algériens.

Cette guerre civile entre les deux communautés est encore aujourd’hui un sujet très sensible entre les deux communautés, qui suscite nombreux débats passionnés à chaque fois.