Alice Guy, la toute première cinéaste, aura (enfin) droit à un biopic

Alice Guy, la toute première cinéaste, aura (enfin) droit à un biopic

Alice Guy, la toute première cinéaste, aura (enfin) droit à un biopic
Alice Guy est la toute première réalisatrice, scénariste, productrice et directrice de studios de l’histoire du cinéma, c’est une figure pionnière et révolutionnaire, elle a eu un impact important sur le septième art totalement et malgré tout cela, cette femme injustement méconnue est totalement passée sous silence.

Plus de 50 ans après sa mort, les cinéastes derrière le documentaire acclamé de Cannes 2018, « Be Natural: The Untold Story of Alice Guy », Pamela B.Green, Joan Simon et Cosima Littlewood se retrouvent pour réaliser le premier biopic sur la pionnière du cinéma.

Pour « Be Natural: The Untold Story of Alice Guy », la documentariste américaine Pamela B. Green a travaillé huit ans pour réunir toutes les informations nécessaires afin de rendre hommage à la réalisatrice française dans un documentaire conté par Jodie Foster.

De secrétaire chez Gaumont à réalisatrice de talent, Alice Guy compte plus de 1000 films à son actif, la Française était dans la salle lorsque les frères Lumière organisèrent la toute première projection de cinéma à Paris en 1895. Et c’est ainsi que la magie opéra, inspirée par ce qu'elle vit, la secrétaire de Gaumont devint cinéaste maison au studio français. Puis Alice Guy se rend aux États-Unis, devient directrice artistique et crée sa propre société de production « Solax Studios » à New York. Elle participera à plusieurs avancées technologiques majeures, comme la colorisation ou le son synchronisé vingt ans avant le cinéma parlant.

De ses incroyables débuts à une triste fin, la carrière et la vie d’Alice Guy méritent largement un hommage portant à l’écran l’incroyable histoire de cette « selfmade woman ».