Zied Lakhdhar : Le document de Carthage II est ‘’mort, voire mort-né’’

Zied Lakhdhar : Le document de Carthage II est ‘’mort, voire mort-né’’

Pour le secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifié, une des principales composantes de la coalition Front National, le document de Carthage II est ‘’mort, voire mort-né’’.

‘’Ceux qui nous ont gavés de paroles sur ce document et sur le gouvernement d'union nationale, se sont vite rendu compte que ce dernier n’en était pas un et que ce document ne valait pas grand-chose’’, a déclaré le premier dirigeant de ce parti de gauche, en marge des travaux du deuxième congrès de l'union des diplômés en chômage, tenu jeudi et vendredi à Hammamet.

Lakhdhar a appelé dans ce contexte les partis ayant remporté les élections de 2014 à assumer leurs responsabilités en formant un gouvernement réunissant les conditions propices pour la tenue des prochaines élections dans un climat sain.

Il a estimé à cet égard que les prochaines élections seront une occasion pour le peuple d'accorder la légitimité ‘’à ceux dont il estime être dignes de diriger’ le pays, tout en rejetant le report du scrutin.

‘’Cette proposition apportera plus de suspicion, entravera tous les processus, maintiendra le pays dans une situation de tiraillements entre les partis, même entre ceux qui prétendent pratiquer le consensus’’, a-t-il dit.

Le parti des patriotes démocrates et le front populaire avaient appelé à plusieurs reprises au départ du gouvernement Youssef Chahed, estimant qu'il ‘’représente un danger pour le pays pour avoir accumulé les échecs’’.

Exprimant sa surprise de voir le chef du gouvernement ‘’s'accrocher à son poste en dépit du limogeage de plusieurs ministres’’, Lakhdhar fait valoir que ce dernier n'a pas répondu à ce jour à la demande que lui avait formulée le mouvement Ennahdha de ne pas se porter candidat aux prochaines élections et n'a pas réagi, également, à l'appel du président de la république pour qu'il demande un nouveau vote de confiance au parlement.