UPL : Des députés du parti menacent de démissionner

UPL : Des députés du parti menacent de démissionner

Tarek Fetiti, député de l’Union Patriotique Libre a déclaré que huit sur onze députés du groupe parlementaire UPL menacent de démissionner du parti à cause de la "détérioration du climat" au sein de cette formation politique.

Il a précisé que les députés ont donné au parti 48 heures pour tenir son bureau politique et trancher définitivement la question de la présidence du parti avant de démissionner, rappelant que les députés de l'UPL se sont conformés à la décision du parti de ne pas participer aux prochaines élections municipales.


Il a fait savoir que le conseil national du parti dont la réunion était prévue les 3 et 4 mars courants pour statuer sur la présidence du parti et autres questions en suspens, dont les orientations générales et la structuration du parti, ne s'est pas réuni et aucune date n'a été fixée pour tenir ses assises.


Tarek Fetiti a critiqué les ‘’ces opinions et positions mitigées’’ concernant la prolongation du mandat de l'Instance Vérité et Dignité, des personnes voulant voter pour et d’autres contre, est, en effet, l’origine de ces malentendus dans le parti, attestant, à son tour, l'absence de coordination et de l'éparpillement des positions des députés du bloc du parti.


A rappeler que le bureau politique de l'UPL avait rejeté le 29 décembre 2017 la démission de Slim Riahi et sa décision de geler ses activités politiques.

Articles Similaires