Une française condamnée, en Algérie, pour apologie du terrorisme

Une française condamnée, en Algérie, pour apologie du terrorisme

La justice algérienne vient d’inculper, une ressortissante de nationalité française pour résidence illégale sur le territoire algérien.

Condamnée, une première fois, à deux mois de prison, la ressortissante française a plaidé non coupable arguant ignorer l’expiration de son permis de séjour en Algérie et le visa délivré par les autorités britanniques, depuis 2006, selon le journal algérien Echorouk.

Il parait que la justice algérienne détient les preuves d’une liaison entre la ressortissante et un Algérien lié à l’organisation terroriste Etat Islamique, Daech.

Cet Algérien est, en réalité l’époux de la ressortissante pour laquelle les chefs d’accusation retenus portent sur l’apologie du terrorisme et résidence illégale en Algérie. Elle a vécu avec lui entre le Royaume Uni et la France pendant 20 ans, avant de s’installer en Algérie.

Articles Similaires