Shems FM : Aïda Arab devant le juge d'instruction pour détournement de fonds

Shems FM : Aïda Arab devant le juge d'instruction pour détournement de fonds

La journaliste de la radio Shems fm Aïda Arab comparaîtra devant le juge d'instruction du pôle judiciaire et financier n° 23 pour détournement de fonds, sous la demande du chargé des litiges de l'Etat, puisque la radio fait partie des biens confisqués.

Selon les informations obtenues par Nessma, l'enquête porte sur des accusations de détournement d'un montant de 200 mille dinars.

Conatctée par Nessma, Aïda Arab a nié catégoriquement ces accusations, indiquant qu'elle a été suspendue d'une manière ''arbitraire et illégale par la nouvelle directrice de la radio''.

"La nouvelle directrice m'a harcelée et visée d'une manière malsaine'', a-t-elle dit, affirmant qu'elle détient tous les justificatifs qui prouvent ses propos.

Arab a également indiqué qu'elle a reçu un questionnaire de la part de la directrice, portant sur ''un accord de partenariat transparent signé avec la direction générale, afin de sponsoriser son programme'', mettant en exergue sa "contribution au financement de la radio, contrairement à ce que prétend la directrice".