Près de 300 combattants français tués en Irak et en Syrie

Près de 300 combattants français tués en Irak et en Syrie

Près de combattants français, dont 12 femmes, ont été tués en Irak et en Syrie depuis 2014, selon une source proche du dossier citée mercredi 7 mars 2018 par la chaîne ‘’Russia today’’, confirmant ainsi une estimation avancée par la station de radio ‘’France Inter’’.

Le dernier djihadiste français tué a été Sabri Essayed, compagnon de Mohamed Merah, le terroriste qui avait abattu 7 personnes à Toulouse (sud-ouest de la France) en mars 2012, précise la même source.

Sabri Essayed, 33 ans, aurait été exécuté en 2017 en Syrie par ‘’une aile radicale’’ de l’organisation terroriste Etat islamique, d’après un faisceau de témoignages recueillis par les services de renseignements français.

Des chiffres actualisés font d’autre part état du retour en France de 256 individus ayant fait partie de Daech, dont 78 mineurs.

Selon le gouvernement français, 1700 de ses ressortissants étaient allés combattre dans les foyers de tension en 2014 et plus de 700 d’entre eux y sont encore.